Conseils pour écrire un roman

L’idée d’écrire un roman vous a déjà traversé l’esprit, vous avez même commencé la rédaction jusqu’à ce fameux jour où vous vous êtes finalement persuadé que tout cela n’était qu’une perte de temps ? Première erreur. Si vous vous êtes un jour mis à écrire, c’est que vous en aviez envie. Alors reprenez votre histoire et concrétisez-la ! Pour vous aider à cela, voici quelques conseils pour écrire votre roman.

Conseils pour écrire un roman

Le milieu
Le décor de votre histoire peut paraitre futile mais il va pourtant vous aider à accrocher les lecteurs. L’univers que vous créez est un monde à part entière et vous ne pouvez donc pas vous permettre de le bâcler. Plusieurs points importants sont à travailler. L’un des premiers est de savoir si votre histoire se déroule sur notre planète ou ailleurs dans la galaxie ? Après avoir répondu à cette première question, approfondissez. Si cela se passe sur Terre, déterminez le continent, le pays et/ou même la ville pour plus de précision. Si au contraire, le récit se passe sur une autre planète, alors à vous de tout inventer ! Viennent ensuite celles et ceux qui vont donner vie à ce que vous racontez : les personnages. Que ce soient des hommes, des femmes, des animaux, des créatures surnaturelles, vous vous devez d’éclaircir tout cela pour ne pas embrouiller vos lecteurs. Pour que votre histoire soit réaliste (même si tout est inventé), n’oubliez pas non plus de travailler les liens entre vos personnages, aussi bien amicaux, que fraternels, ou même politiques. Attention tout de même à un point important : si vous vous plongez dans un roman historique, vérifiez ce que vous avancez (dates, matériel et conditions de vie d’époque, …).

En résumé, chaque détail de votre roman compte. Pour ne pas se perdre en plein milieu, et pour évitez une quelconque incohérence, prenez un cahier et notez tout. Absolument tout, même le détail qui vous parait sur le moment complètement inutile. Cela vous permettra en cas de doute au 35ème chapitre de retrouver ce que vous aviez mis dans le douzième.

Le thème
Si vous commencez à écrire et à poser le décor, c’est que vous avez déjà une idée en tête. Mais avant d’aller plus loin, posez-vous plusieurs questions : pourquoi souhaitez-vous écrire cette histoire ? Quel message voulez-vous faire passer aux lecteurs ? Une comédie ? Un drame ? Un message politique subliminal caché derrière vos mots ? Des questions de prime abord anodines mais qui pourront pourtant bien vous aider à avancer correctement dans votre récit.

L’intrigue
L’intrigue rejoint en quelque sorte le thème. Une fois le sujet trouvé, il est temps de mettre en pratique les péripéties de vos personnages, car une histoire sans action ne passionne pas les foules. Ce n’est pas forcément évident, mais pour vous faciliter la tâche, réaliser un plan détaillé des évènements importants de votre récit vous permettra d’y voir plus clair et même d’améliorer certains points. D’ailleurs, cela vous amènera certainement à créer d’autres péripéties sans vous en rendre compte.

Les personnages
Vous l’avez compris, une histoire sans personnages n’est pas une histoire. C’est certain. Mais une histoire avec des personnages totalement creux ne fonctionnera pas. C’est ce qui fait d’un récit un roman à part entière. C’est grâce à eux qu’il prend vie. Qui ne s’est jamais pris d’affection pour une personne créée de toute pièce ? Mais pour arriver à cela, il faut prendre le temps de les travailler afin de ne pas tomber dans les clichés. Créer une fiche par personnage avec son aspect physique, son caractère, ses relations (amicales, familiales,…), l’importance et le rôle qu’il aura dans l’histoire peut grandement être utile.

Veillez cependant à ne pas inclure trop de personnes au risque de rendre votre récit confus.

The End
Toute histoire a une fin. Beaucoup d’auteurs aiment savoir où ils vont et connaitre, avant même d’écrire le premier mot de leur roman, l’aboutissement de leur oeuvre. Cela peut-être une bonne idée pour aider à garder le fil de l’intrigue. Cependant, ce n’est pas une obligation. Il n’est pas impossible d’avoir une idée floue de la fin pour finalement la changer à la dernière minute. Il faut tout de même rester vigilant quant à la cohérence de votre histoire.

Pour conclure, tout est une question d’organisation. Avoir des idées ne suffit pas. Il faut tout poser à plat : personnages, lieu, intrigue, … tout est important pour que vous puissiez construire correctement et logiquement votre récit.

EA

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s