Focus sur … la dystopie

On pourrait facilement croire que la dystopie est née il y a seulement quelques années avec l’arrivée des sagas phénomènes dont on ne parle désormais plus. Pourtant, ce genre littéraire existe depuis le 19ème siècle avec, entre autres, 1984 de Georges Orwell, ou encore Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley.

Qu’est-ce donc que la dystopie ?

Comme son nom l’indique, la dystopie est radicalement opposée à l’utopie. Loin d’un monde merveilleux où tout se passe bien, ce genre littéraire met en scène une société imaginaire (mais pas si éloignée de la notre) établie sur les plus grandes craintes des êtres humains qui peuvent les amener à leur perte. Appelée aussi anticipation, la dystopie décrit un monde devenu effrayant à la suite d’un projet politique consciemment réalisé. Dans une société où tout est sous contrôle au bon vouloir de son dirigeant, le peuple n’a pas d’autre choix que d’abdiquer…jusqu’au jour où la situation est insupportable et où un petit noyau de personnes finissent par se rebeller, avec plus ou moins de réussite.

Sans surprise, les thèmes traités ces dernières années sont étroitement liés aux problèmes actuels telles que l’écologie, l’avancée technologique, le terrorisme, … Par le biais des mots, les auteurs peuvent ainsi dénoncer les craintes de notre époque dans une société bien organisée, coupée du reste du monde et dans laquelle les libertés ont été bafouées au profit de dictatures.

Pourquoi ça marche, surtout chez les jeunes ?

Avec la multiplication des actes terroristes, l’arrivée de robots de plus en plus intelligents, le réchauffement climatique,… la population a de quoi se montrer inquiète. Et c’est justement pour cela que la dystopie attire autant. Contrairement à la science-fiction, la dystopie s’appuie sur des inquiétudes réelles d’un avenir instable. Les lecteurs, et notamment les jeunes adultes, se montrent particulièrement sensibles à ce genre littéraire. Mais si ce style connait un réel succès, c’est aussi parce qu’il dépeint des adolescents qui se retrouvent au premier plan pour tenter des changer la société dans laquelle ils vivent. Naissent alors des qualités humaines que l’on pensait perdues tel que le courage et la solidarité qui permettent de faire passer un message important à notre époque : celui de l’espoir.

EA

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s